Ven a mi mundo /               

 

 

 

 

 

Maladie d'Alzheimer

L'echelle de Barry Reisberg

 

Federico Ortíz-Moreno *

 

 

L'instrument plus utilisé par les professionnels de la santé e l'échelle de Reisberg, qui divise la maladie d'Alzheimer en sept stades de pertes de capacités.  L’échelle de Reisberg distingue sept niveaux de détérioration croissante des capacités du malade atteint d’Alzheimer. Chaque étape marque un stade de plus dans la dépendance de la personne malade.

 

 

 

L'instrument plus utilisé par les professionnels de la santé e l'échelle de Reisberg, qui divise la maladie d'Alzheimer en sept stades de pertes de capacités.  L’échelle de Reisberg distingue sept niveaux de détérioration croissante des capacités du malade atteint d’Alzheimer. Chaque étape marque un stade de plus dans la dépendance de la personne malade.

 

 

   Stade 1

Normal / Pas de déficit cognitif

 

Il est important de reconnaître qu’il y a des individus qui en vieillissant ne souffrent d’aucun changement subjectif ou objectif dans leur fonctionnement intellectuel. Ainsi il y a des gens de plus de 90 ans qui ne démontrent aucun déclin cognitif.

 

   Stade 2

Déficit cognitif très léger

  • Léger déficit de la mémoire

  • La plupart des gens de plus de 65 ans ont des plaintes subjectives de troubles de la mémoire particulièrement fréquents dans les domaines suivants:

    • Oubli de la place des objets familiers

    • Oubli de noms (propres) auparavant bien connus. Ce sont des oublis chroniques normaux à cet âg

  • Quand les plaintes sont minimes et n’interviennent pas dans le fonctionnement social ou au travail, le pronostic est bon.

  • Néanmoins, les symptômes peuvent être très inquiétants pour quelqu’un qui a peur qu’ils représentent le début de la maladie d’Alzheimer.

   Stade 3

Déclin cognitif léger

 

·        Troubles de la mémoire évidente:

·        Baisse de la concentration et de l’attention.

·        Premiers signes déficitaires apparents

·        Manifestations dans au moins deux des domaines suivants:

 

o       Le patient peut se perdre quand il se déplace dans un endroit inconnu.

o       Les collègues de travail s’aperçoivent d’une baisse de l’efficacité professionnelle.

o       La difficulté à trouver les mots et les noms devient évidente pour l’entourage (ainsi un professeur qui oubliait les noms de ces élèves, ou un vendeur, le nom de ses meilleurs clients).

o       Le patient peut lire un chapitre de livre mais n’en retient que peu de choses.

o       Le patient a moins de facilité à retenir les noms des personnes qui lui sont présentées pour la première fois.

o       Les intimes peuvent être surpris de découvrir qu’un objet de grande valeur a été perdu ou égaré.

o       Les difficultés de concentration sont évidentes à l’examen clinique.

 

·        Diminution des performances dans les situations professionnelles ou sociales difficiles

 

   Stade 4

 

Déclin cognitif modéré

 

Déficit prononcé de la mémoire

 

  • Déficit net lors de l’interrogatoire soigneux dans les domaines suivants:

o       Le malade est moins au courant de l’actualité

o       Il peut manifester des lacunes dans les souvenirs de son propre passé

o       Trouble de la concentration sur le test des soustractions en série

o       La personne perd son habileté à accomplir des tâches routinières telles que faire son marché, s’occuper des finances personnelles et de la maison, voyager, gérer son budget...

  • Habituellement pas de déficit dans les domaines suivants:

o       Orientation dans le temps et vis-à-vis des personnes.

o       Reconnaissance des visages et des personnes familières.

o       Capacité de se déplacer dans des endroits connus.

  • Incapacité à réaliser des tâches complexes

 

  • Emoussement de l’activité et évitement des situations de concurrence.

  

   Stade 5

Déclin cognitif modérément sévère

 

Démence débutante

  • La personne ne peut plus vivre seule dans son milieu

    • Elle est incapable lors de l’entretien de rappeler une caractéristique importante de sa vie courante (ex: adresse, noms des petits enfants, nom du lycée de ses études).

    • Le sujet de leur perte de mémoire varie d’un moment à l’autre : une personne peut se rappeler un jour de son adresse mais pas de l’année et un autre jour elle peut se rappeler de l’année mais a oublié son adresse. Les membres de la famille indiquent qu’il a « de bonnes et de mauvaises journées ».

    • Fréquemment il existe une désorientation temporo-spatiale.

 

  • Les personnes à ce stade gardent la notion des faits majeurs qui les intéressent ou intéressent les autres : elles connaissent toujours bien leur propre nom et généralement le nom de leurs enfants. Elles n’ont pas besoin d’aide pour manger ou pour se laver. Elles peuvent avoir quelques difficultés à choisir leurs vêtements et à s’habiller.

 

   Stade 6

Déclin cognitif sévère

 

Démence moyenne

 

  • Le patient se souvient presque toujours de son nom mais peut occasionnellement oublier le nom de son conjoint (alors qu’il en dépend complètement pour sa survie). Habituellement il reste capable de distinguer les familiers des étrangers dans son entourage.

  • Il est totalement inconscient des événements récents de sa vie.

  • Il retient quelques événements de son passé mais de façon très imprécise.

  • En général, il ignore son environnement (saison, année).

  • Il peut avoir des difficultés à compter de 10 à 1 et parfois de 1 à 10.

  • Il a besoin d’aide pour les activités de la vie quotidienne telles que se baigner, aller aux toilettes et pour se déplacer (quelquefois il se montre capable d’aller dans des lieux familiers)

  • Le rythme nycthéméral est fréquemment perturbé

  • A ce stade surviennent des modifications de la personnalité et de l’émotivité. Elles sont très variables et associent:

  • Des hallucinations

 

Par exemple, le patient peut accuser son conjoint d’être un imposteur, il peut parler à des personnes imaginaires voire à sa propre image dans un miroir.

·        Des manifestations obsessionnelles

Par exemple, le patient peut répéter continuellement des gestes élémentaires de nettoyage.

o       Des signes d’anxiété, une agitation et même un comportement violent (inconnu jusque là...) peuvent survenir.

o       Une perte de volonté car l’individu ne peut pas poursuivre une pensée suffisamment longtemps pour dégager une ligne de conduite déterminée.

  • Précocement dans cette étape, la personne développe une crainte de se baigner : elle ne sait plus comment ajuster la température et cela lui fait peur. Plus tard elle oublie ce qu’il faut faire pour aller uriner et on doit lui donner des instructions étape par étape. Eventuellement survient une incontinence urinaire puis fécale, par manque de contrôle car le patient n’a plus la mémoire des étapes à suivre.

 

   Stade 7

Déficit

 

Démence profonde

·        Les personnes perdent l’usage de la parole et, par la suite, ne peuvent plus marcher

·        Incontinence urinaire. Aide complète pour la toilette et les repas. 

 

 

  

Algunos datos:

 

   ALZHEMER / Los números...    
     

 

  • En el mundo existen más de 36 millones de personas con Alzheimer.

  • Cada año 4.6 millones de personas más.

  • Un nuevo caso cada 4 segundos.  

  • El número de casos se duplica cada 20 años.

  • Para el 2030: Más de 75 millones.

  • Para el 2040: Más de 81 millones.  

  • Para el 2050: Más de 135 millones.  

  • En México: Más de 800 mil personas.

 

   
 
 
 
 
 
   

* Datos tomados de la ADI y fuentes varias.     

 

 

Información tomada de apuntes personales y fuentes varias.  

 

 


 

Correo-E

venamimundo@venamimundo.com
 
 


Volver a la Página de
Alzheimer

 

 


 

Volver a la Página de
INICIO

 

© 2014 / Derechos Reservados.